parallax background

Le Cheval Peruvien
de Paso

 

Principaux Avantages de la Race Peruvienne Par rapport a D’autres Races de Selle

  1. De ses vertus, la plus remarquable est la douceur de son allure, connue comme “piso”. Celui-ci consiste en une modalité de déplacement héréditaire et unique, et totalement naturelle. le Cheval Péruvien de Paso ou Piso transfert son centre de gravité vers l’avant. Le cheval utilise dans ce mouvement les bipèdes latéraux qui, au moment de se disocier créent une séquence de mouvements qui transfert le centre de gravité vers l’avant. Les autres races d’équidés ont un mouvement de transfert qui provient des bipèdes diagonaux (le trot) qui font que leurs appuis d’impulsion se réalisent en X et transfèrent leur centre de gravité vers le haut et l’avant, générant de l’incommodité au cavalier.

L’allure la plus commune est le “paso llano”. Les éleveurs péruviens donnent grande importance au “término” semblable au mouvement de brasse dans lequel les antérieurs s’enroulent vers l’avant et vers l’extérieur (en mouvement élevé) avant de toucher le sol, permettant aux postérieurs davancer plus vite et plus loin (dans un mouvement aussi proche du sol que possible). Le piso peut être aussi que le pas, aussi rapide que le trot allongé ou que le gallop rassemblé et cela est complètement naturel (non induit ou aidé par l’homme). Par son incroyable douceur au monté, le Cheval Péruvien de Paso est connu comme la “Rolls Roys” des races equines.

 
 
  1. Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel de l’équitation pour se apprécier una balade sur ces chevaux. Comme mentionné, le mouvement est hérité et donc naturel contrairement à d’autres races.

  2. La disposition au travail du Cheval Péruvien de Paso fût cherchée et préservée durant plus de 400 ans comme caractéristique de la race; donnant comme résultat une race sans vices ni manies naturelles.

  3. Il peut être monté avec n’importe quel harnachement sans que cela ne diminue la qualité de l’équitation.

  1. Il fût destiné à être un cheval de travail et de longues chevauchées, ce qui augmenta sa résistance devenue primordiale et utile.

  2. Il fût destiné à être monté et descendu sans aides spécifiques et sa taille résultat donc être idéal pour l’usage du cavalier.

  3. Le binôme « Cheval – Cavalier » est ce qui est le plus élégant, nous convertissant no en cavalier sinon en chevalier quand nous les montons.

 
 
 
 
  1. Les 108 microclimats qui existent au Pérou lui ont permis de s’acclimater à quasi tous les climats du monde.

  2. C’est une race qui base son excellence génétique dans la sélection et non dans le croisement de races distinctes.

  3. Grâce à sa docilité, commodité, disposition et son naturel, hommes et femmes de tout âge peuvent le monter sans risque pour le cavalier.